★ BlauBird à Tavant ★

Formidables Laure Slabiak et Olivier Slabiak

Article du 26/10 dans La Nouvelle République

« Musiques et Patrimoine en pays du Chinonais, en partenariat avec la communauté de communes Touraine Val de Vienne, ont organisé dans la superbe église de Tavant un concert d’une grande qualité, où des chansons médiévales se sont mêlées aux créations de BlauBird. Les 70 personnes venues écouter ce couple ont reçu comme un cadeau cette voix divine de contralto venue du lyrique de Laure. Grâce à BlauBird, le public s’est envolé à travers dix titres envoûtants, où l’on croise les influences de Tom Waits, Portishead, Schubert et Mahler, mixées à la voix du grand-père de Laure dans un trip hop lyrique aussi mélancolique que porteur de renouveau.
Un merveilleux moment aussi avec Olivier, tour à tour violoniste, guitariste, compositeur. Ensemble, ils ont donné beaucoup de bonheur au public, qui a applaudi chaleureusement les artistes. »

http://bit.ly/2WsBP09

Merci Faces Zine !

« La belle surprise est venu de BlauBird, le duo formé par Laure et Olivier Slabiak. On aime beaucoup leur premier album “Rising / la fin de la tristesse” et son mélange d’ambiances sombres, de folk onirique et de poésie saturée. Mais la présence solaire et magnétique de Laure, alliée à sa voix profonde, a fait résonner dans le café de la Danse une ambiance de prêche enflammé et doux. On avait rarement entendu une telle qualité d’écoute pour une première partie. Elégantes et raffinées, les envolées musicales d’Olivier à la guitare et au violon faisaient écho à la jolie boîte à musique de Laure, et à sa voix étonnamment moderne au vu de son parcours de chant plutôt classique. A découvrir d’urgence. » Suite de l’article ici : https://bit.ly/2VcVPS3

Nicolas VIDAL

Merci Rock n Fool !

Avec BlauBird, le 8 mai 2019 nous avons ouvert pour Jay-Jay Johanson au Café de la Danse dans le cadre du Festival Clap Your Hands !! Soirée magique … Live report de RocknFool !

« Pour ouvrir la soirée c’est le duo de BlauBird qui pose l’ambiance : chants d’oiseaux, boucles électro. De quoi passer une soirée douce et vaporeuse.

BlauBird, luxe, calme et volupté

La salle n’est pas encore tout à fait remplie lorsque BlauBird monte sur la scène. BlauBird c’est d’abord la voix limpide, claire et douce de Laure Slabiak. C’est ensuite la délicatesse du violon d’Olivier Slabiak, les calmes arpèges de sa guitare. C’est surtout une musicalité aérienne, aux accents folk et électro. En écoutant BlauBird, ses samples de chants d’oiseaux et de croassements de grenouilles, on se laisse porter par le moelleux d’un nuage vaporeux. L’esprit divague, puis se raccroche aux textes en anglais, allemand ou en français, il est presque plus curieux encore lorsque c’est en yiddish que les mots sont chantés. Les boucles de pistes électro, de clavier, de pizz du violon et de notes de guitares, créent un cocon de confort pour le public attentif. L’accent est mis ici sur la musicalité et la poésie. Le duo met notamment en musique des poèmes de William Blake, « Cradle Song », ou de Victor Hugo, « Demain dès l’aube » présent sur son premier album, Rising (septembre 2018, Elles et O Productions). »  Suite de l’article ici : http://bit.ly/2E1eH0F